Pourquoi un photographe de mariage coûte-t-il si cher ?

Je suis souvent confrontée à des futurs mariés qui sont choqués par les prix demandés.
Un photographe de mariage applique un tarif compris entre 1500€ et 2500 €, cela peut monter plus haut en fonction d'éléments externes (reportage à l'étranger, plusieurs jours etc...).  

Pourquoi demande-t-il si cher pour appuyer sur un bouton ?

Je vais essayer de vous expliquer en 3 points ce qu’implique la photographie et plus particulièrement de mariage.

1. Le matériel

Avant d’appuyer sur un bouton il vous faut du matériel. Quel type et combien ?

Le matériel se  compose généralement :

   De deux boitiers réflex professionnels

   Plusieurs objectifs très lumineux

   De flashs cobra

   De cartes mémoires

   D’un sac de rangement

   D’un ordinateur pour développer les photos

   D’un espace de stockage (type serveur ou cloud) pour garder une copie des photos

   D’une voiture (et oui, sans cela vous imaginez une journée de reportage ?)

   Divers accessoires (réflecteurs, filtres, lampe torche….)

Je pourrais encore rajouter d’autres choses, mais la liste est déjà assez longue.
Vous comprenez déjà que tout ce matériel nécessite un certain investissement.

2. Le temps

Sachez que avant de vous rencontrer, j’ai déjà pris du temps pour vous !
En créant un site internet, une page Facebook, et en les alimentant régulièrement afin que vous ayez une vue d’ensemble sur mon travail et mon style.

Ensuite, lorsque je vous rencontre, je prends tout le temps nécessaire pour répondre à vos questions, besoins, attentes, souhaits.

Et après cette magnifique journée de mariage que j’ai passé avec vous entièrement (en moyenne une bonne dizaine d’heures), je vais passer des heures à trier, retravailler, choisir les plus belles photos de la journée avant de vous les livrer.

Sans oublier, les diverses formations, workshop, et autres pour se perfectionner et se recycler en permanence.

3. Les charges

Sachez que comme tout travailleur un photographe est tenu à respecter certaines règles en matière de cotisations et contributions. Pour chaque euro facturé, il y a bien entendu une partie (et pas des moindres) qui revient à…. l’état.

Sans compter bien entendu l’amortissement de tout ce qui est mentionné plus haut.

En bref, vous l’avez compris

Un photographe de mariage, c’est un technicien, un infographiste, un acheteur, un vendeur, un auto-entrepreneur, un gestionnaire de la relation client, un spécialiste marketing, ….

Mais avant tout, c’est un artiste passionné qui s’investira
dans votre journée !

Choisissez donc votre photographe non pas pour ses tarifs, mais bien parce que son style, son charisme et son professionnalisme vous correspondent.

Voici un schéma sur la répartition du temps de travail des photographes de mariage (publié sur le site ISPWP). Il a fait le tour du monde tant il est représentatif du métier de photographe en général.

Source : https://www.portraitoupaysage.com/devenir-photographe-professionnel/

Capture d’écran 2017-07-16 à 11.54.28.png